Réalisations

Réhabilitation d’un ruisseau

Les pêcheurs s’investissent pour le milieu aquatique
Le ruisseau du Mas Maury

reception_travaux
La réception de travaux et l’inauguration du panneau d’information ont eu lieu en présence du président de la Fédération, Paul DUCHEZ, de la mairie de Rempnat, de propriétaires riverains et agriculteurs locaux, de l’entreprise LUCANE, d’associations : AAPPMA La Pelaude et Sources et Rivières du Limousin, et de techniciens d’autres structures engagées dans le Programme « Sources en action ».

La Fédération de la Haute-Vienne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique a restauré le ruisseau du Mas Maury (commune de Rempnat).

C’est dans le cadre du Contrat Territorial Vienne amont – autrement appelé programme « Sources en actions » – porté par le Parc Naturel Régional de Millevaches et l’Etablissement public du Bassin de la Vienne, que la Fédération de la Haute-Vienne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique a mis en place un programme de restauration de l’habitat sur le ruisseau du Mas Maury.

Le Mas Maury a été choisi car il constitue une excellente pépinière pour les poissons qu’abrite la Vienne, en particulier pour les truites fario qui y remontent frayer dès le début de l’automne. Malheureusement leur reproduction est parfois mise à mal : sur les parcelles pâturées, le libre accès du bétail au cours d’eau engendre une érosion des berges ; sur les parcelles enrésinées, l’acidification appauvrit le milieu et déstructure les sols. Ces deux phénomènes produisent des éléments minéraux fins qui se déposent sur le fond des ruisseaux et le colmatent, perturbant ainsi le développement de la vie aquatique.

C’est en accord avec les 40 propriétaires et les 6 exploitants du secteur concerné, soit 6 km de ruisseaux les plus dégradés, que deux tranches de travaux de réhabilitation ont pu être effectuées par la Fédération en 2013 et 2014, pour un montant total de 66 000 euros. Le soutien financier de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, de la Région Limousin, de la Fédération Nationale de la Pêche, de l’AAPPMA La Pelaude et de la Mairie de Rempnat ont permis le nettoyage, l’enlèvement d’embâcles, la création de passages à gué, d’abreuvoirs, la pose de clôtures pour empêcher la divagation du bétail, et le fascinage de points d’érosion des berges.

Le suivi, par inventaire du peuplement piscicole et comptage de frayères, permettra d’évaluer l’efficacité de ces travaux sur la diminution de l’ensablement et la bonne santé de la truite fario.

panneau_mas_maury

Panneau informatif relatif aux travaux

 

encoche_avant
Encoche d’érosion réduite par fascinage – AVANT
encoche_pendant
Encoche d’érosion réduite par fascinage – PENDANT
encoche_apres
Encoche d’érosion réduite par fascinage – APRES
descente_amenagee
Descente aménagée
abreuvoir_gravitaire
Abreuvoir gravitaire
pompe_museau
Pompe à museau
plantation_aulne
Encoche d’érosion réduite par talutage et plantation d’aulne
embacle_avant
Enlèvement d’un gros chêne à la confluence de la Vienne, avec l’aide d’un agriculteur du territoire – AVANT
embacle_apres
Enlèvement d’un gros chêne à la confluence de la Vienne, avec l’aide d’un agriculteur du territoire – APRES
buse
Arche en 1/2 buse PEHD
passage_gue
Passage à gué

 

Création d’une frayère à brochet

Article à lire ICI


 

Réalisation d’une mise à l’eau

Article à lire ICI