Confinement – Pêche autorisée

Intervention de M. Claude ROUSTAN : VISUALISER LA VIDÉO

Covid-19 : Le confinement largement allégé,

La pêche de loisir redevient possible.

Les annonces du président de la République du 24 novembre 2020 confirment un assouplissement salutaire du confinement en général et pour notre activité en particulier.

La FNPF n’a cessé, depuis le début de cette pandémie, de rappeler le caractère solitaire de notre activité et la possibilité de l’exercer sans risques sanitaires avérés notamment grâce aux gestes barrières. C’est l’objet des nombreux échanges avec naturellement le ministère de l’Ecologie mais également l’Elysée et Matignon.

Activité de pleine nature, la pêche est une activité non seulement possible mais surtout souhaitable dans un contexte anxiogène.

Une note du ministère de l’Ecologie datée du 13 novembre fixe le cadre suivant :

  • Contre l’avis de la FNPF, la pêche de loisir est suspendue y compris dans le « 1km et dans l’heure »,
  • Les missions d’intérêt général des structures associatives de pêche de loisir peuvent être maintenues dans le cadre d’une autorisation préfectorale (surveillance, études, régulation…).

Hier soir, le président de la République a posé un cadre modifié de nos déplacements et l’on peut notamment relever :

  • L’autorisation des activités physiques et des promenades dans un rayon de 20 km et pour une durée maximum de 3h00,
  • L’autorisation des activités extra-scolaires de plein air.

La FNPF a immédiatement sollicité la modification de la note du 13 novembre afin de la mettre en cohérence avec l’assouplissement annoncé par le président de la République.

C’est dans ce contexte que le ministère de l’Ecologie a préparé une note aux préfets leur rappelant que la pêche, exercée individuellement ou par des membres de la même cellule familiale, est possible dans le cadre de la durée maximale de 3h00 et dans un rayon de 20 km à compter du 28 novembre.

Les dérogations liées aux missions d’intérêt général de nos structures sont confirmées.

Avec nos adhérents nous continuons de regretter cette suspension par l’Etat de notre loisir pendant plusieurs semaines en cette année 2020.

Nous leur témoignons notre gratitude pour leur confiance malgré cette situation totalement indépendante de notre volonté.

La FNPF remercie tous ceux et toutes celles qui ont permis cet allègement des contraintes de notre loisir.

Nous rappelons que :

– la Fédération nationale pour la pêche en France n’a pas la compétence d’interdire ou d’autoriser la pêche. C’est une compétence de l’Etat et de lui seul.

– le Préfet peut prendre toutes dispositions qu’il estime utiles au regard de l’objectif de cette réglementation.

– que seul l’Agent verbalisateur peut, le cas échéant, apprécier l’opportunité de dresser un constat d’infraction.

ENSEMBLE RESPECTONS SCRUPULEUSEMENT LES CONSIGNES DE SANTÉ PUBLIQUE.

 

 

Lire la suite

Interventions Communes auprès du Président de la République

Circulaire ministérielle adressée aux Préfets

Face à la cacophonie gouvernementale actuelle concernant la pratique de la pêche de loisir, face aux nombreux questionnements des pêcheurs du réseau associatif haut-viennois, le Président Paul Duchez a souhaité adresser ce message.

Déclaration de M. Paul Duchez, Président de la FDAAPPMA 87 – 17/11/2020

 

La Fédération Nationale de la Pêche en France continue son travail.

5 fédérations du sport et des activités de plein air s’unissent pour faire partie des premières mesures d’assouplissements du confinement

Nos 5 Fédérations, qui sont des acteurs importants du sport et des activités de plein air, unissent leur voix dans un courrier commun au Président de la République. Cette lettre collective plaide pour que les activités de plein air, qui sont très encadrées par les Fédérations de golf, de l’équitation, de la voile, de la chasse et de la pêche, puissent faire partie des premières mesures d’assouplissement du confinement, susceptibles d’être mises en oeuvre dès le premier décembre. Ce genre d’initiative est plutôt inhabituel pour des Fédérations qui ne conduisent que rarement, ou jamais, d’actions communes.

Nous partageons les raisons de santé publique qui ont conduit d’abord à la mise en oeuvre du couvre-feu puis à ce second confinement. Néanmoins, nous savons aussi que ces activités de plein air, toujours très encadrées, sont une partie de la solution pour rendre acceptable un déconfinement progressif qui sera de toute évidence une nécessité.

Nos Fédérations représentent près de 5 millions de licenciés qui sont prêts à jouer le jeu dans le cadre de protocoles sanitaires stricts, adaptés à chaque situation, et qui pour certains ont fait leur preuve dès le premier déconfinement. Cela concerne tous les territoires de France, que l’on habite en zone rurale ou dans les villes, avec une logique de proximité. Nous ne souhaitons également aucune différenciation basée sur l’âge, ce qui ne serait pas compris car les protocoles sont stricts et respectés, sans restauration collective ni lieux de convivialité.

Autoriser à nouveau le contact avec la nature et les activités de plein air sera parfaitement bien perçu pour toutes celles et tous ceux qui aspirent à retrouver un peu de liberté dans un cadre légitimement contraint, mais qui donne l’espoir d’un avenir meilleur.

Il faut maintenant aller plus loin car nos fédérations sont au carrefour d’un monde associatif dynamique et très respectueux des contraintes sanitaires. Même s’ils ont fortement souffert de cette crise sanitaire avec le confinement, les structures et établissements de nos filières sont plus que jamais vitaux pour l’économie de nombreux territoires, eux aussi durement touchés.

Les signataires se tiennent à la disposition du Gouvernement pour imaginer les solutions les plus adaptées pour les activités de plein air.

Courrier adressé au Président de la République, M. Emmanuel Macron 

 

Lire la suite

Lettre ouverte du Président

A l’attention des Présidents des AAPPMA de la Haute-Vienne,

A l’attention de tous les pêcheurs du réseau associatif haut-viennois,

Tout d’abord et avant d’apporter des réponses aux différentes sollicitations que nous recevons en Fédération, je tiens à apporter mon soutien solidaire à toutes les personnes touchées par le virus et tout particulièrement aux membres de notre réseau.

Après plusieurs échanges avec les services de l’Etat de la Haute-Vienne (Direction Départementale des Territoires), la pêche n’entre pas dans le cadre des activités autorisées par les déplacements dérogatoires mis en place par le gouvernement. La pêche ne peut donc pas être pratiquée durant la période de confinement, même 1h à moins d’1km de son domicile. Bien que je puisse entendre parfaitement la lassitude et l’incompréhension générale de bon nombre d’entre vous face à tant de communications opposées d’un département à un autre, je ne peux faire autrement que de vous livrer les directives que nous recevons de notre structure de tutelle qui est la Direction Départementale des Territoires, directives émises par le Ministère. Je vous informe que ce jour, la FNPF a saisi officiellement le Ministère puisque plusieurs interprétations sont possibles. Je ne manquerai donc pas de vous tenir informés des éventuelles évolutions de cette situation qui arriveront dans les jours qui viennent.

La Fédération comprend parfaitement la déception de chacun mais n’est évidemment pas décisionnaire de cette mesure et est la première à le regretter. Cependant, l’effort collectif prime pour rompre la chaîne de transmission et ainsi endiguer l’épidémie.

Cette crise inédite entraîne des situations inédites. Pour la première fois de son existence, la Fédération a révisé son budget prévisionnel en cours d’année pour intégrer une chute historique des adhésions « Personne Majeure » (-7 %) ayant des répercussions notables sur le financement des actions fédérales inscrites au planning 2020. Le conseil d’administration a décidé de maintenir l’ensemble de ces actions en puisant dans les réserves financières de la Fédération.

A l’approche de la saison 2021, des coupes seront nécessaires et des choix stratégiques devront être retenus par le conseil d’administration. Le maintien des emplois est notre priorité ainsi que la mise en œuvre effective de notre Schéma Départemental de Développement du Loisir Pêche (SDDLP). Moderniser la communication et la promotion du loisir pêche, valoriser l’offre de pêche, améliorer l’accès au loisir pour tous, développer les outils de sensibilisation à la pêche et à l’environnement, créer un attrait touristique pour la pêche sont autant d’objectifs stratégiques de ce SDDLP.

Les contrôles sur le terrain seront renforcés avec la création d’une brigade fédérale. La présence des gardes-pêche particuliers sur le terrain sera donc plus importante qu’elle ne l’est actuellement.

L’année 2021 sera la dernière ligne droite avant le renouvellement des mandats associatifs. Ces élections sont l’occasion de permettre à des pêcheurs investis de se mobiliser pour la pêche de loisir de demain. Gardons espoir dans notre réseau associatif. 

Même si nous subissons tous de plein fouet cette crise, respectons les mesures gouvernementales car les enjeux dépassent très largement ceux de la pêche de loisir. En tant que médecin généraliste je ne peux que vous inciter à prendre conscience de la situation sanitaire catastrophique dans laquelle nous sommes plongés depuis de longs mois maintenant et vous inviter à prioriser votre santé.

Les difficultés que nous connaissons aujourd’hui sont l’occasion de montrer notre cohésion, plus que jamais autour des valeurs associatives qui sont les nôtres.

Prenez soin de vous.

Paul DUCHEZ, Président de la FDAAPPMA 87

Lire la suite

Report des élections d’AAPPMA

La Fédération Nationale de la Pêche en France a informé l’ensemble des Fédérations départementales que le ministère de la Transition écologique a décidé de reporter les élections de nos instances.

Le contexte sanitaire ainsi que les difficultés organisationnelles qui en découlent l’ont en effet persuadé de proroger les baux de pêche du domaine public.

En conséquence, les mandats de toutes nos instances sont prolongés d’un an.

Les élections des AAPPMA initialement prévues en cette fin d’année sont donc reportées au dernier trimestre 2021.

Lire la suite

Élections des AAPPMA – Dernier trimestre 2020

 
Rendez-vous importants durant ce dernier trimestre 2020 : les élections des AAPPMA !
 
A partir du mois d’octobre, les 53 associations agréées pour la pêche et la protection du milieu aquatique (AAPPMA) de la Haute-Vienne renouvellent leurs instances statutaires par le biais des élections. Le nouveau mandat des dirigeants bénévoles des AAPPMA commencera, aux termes de ces élections, le 1er janvier 2021 et se terminera le 31 décembre 2025.
 
Comment ça marche ?
 
Tout pêcheur possédant une adhésion annuelle « Personne Majeure », « Découverte Femme » ou « Personne Mineure » 2020 est membre actif et est donc invité à voter lors de l’Assemblée Générale de son association de pêche afin de choisir les membres du Conseil d’Administration. Si vous possédez votre carte dans l’association depuis 2019, vous pouvez également vous présenter pour être un membre du Conseil d’Administration. C’est aussi au cours de cette Assemblée Générale que sont validées les éventuelles candidatures à l’élection du Conseil d’Administration de la Fédération.
 
Transmettre aux plus jeunes sa passion, préserver sa rivière ou en assurer la surveillance, être acteur de la pêche associative … voilà les nobles missions qui sont assurées au quotidien par de nombreux bénévoles. Que ce soit pour une heure, une journée ou toute l’année, cet investissement de proximité au profit de son territoire permet de participer à la sauvegarde du patrimoine naturel local et au développement de la pêche de loisir.
 
Alors si vous souhaitez vous exprimer et/ou vous investir comme bénévole actif au sein d’une AAPPMA, n’hésitez plus et rendez-vous à l’Assemblée Générale de votre association pour voter !
 
Les dates des Assemblées Générales électives vous seront communiquées régulièrement sur le site fédéral. Vous pouvez également vous renseigner directement auprès de votre AAPPMA : ICI
 

Lire la suite

Fermeture de la pêche en 1ère catégorie piscicole : dimanche 20 septembre

Encore quelques jours pour profiter de la pêche en première catégorie piscicole : sur les rivières (pour pêcher notamment les écrevisses à cette période de l’année) et sur les plans d’eau gérés par la Fédération !

A partir du lundi 21 septembre et ce jusqu’au 13 mars 2021 (date de l’ouverture de la saison 2021), ce sera la trêve hivernale sur les 7 000 km de cours d’eau de première catégorie piscicole du département. Cela permettra notamment à la Truite fario, poisson emblématique de nos rivières, de se reproduire en toute quiétude.

La pêche sur les plans d’eau de première catégorie gérés par la Fédération fermera également ce dimanche 20 septembre. Les plans d’eau concernés sont : Ambazac, Bussière-Galant, Châteauneuf-la-Forêt, Folles-Laurière (Pont à l’Age), Ladignac-le-Long, La Jonchère, Lussac-les-Eglises, Saint-Germain-les-Belles, Saint-Mathieu, Saint-Paul, Saint-Yrieix-la-Perche. Pour rappel, le plan d’eau de La Pouge (Saint-Auvent) est dorénavant classé en deuxième catégorie piscicole, la pêche y est donc ouverte toute l’année (en respectant la réglementation en vigueur).

La pêche en deuxième catégorie piscicole (rivières, lacs et barrages) reste, quant à elle, ouverte pour toutes les espèces autorisées sauf pour les salmonidés (Truite fario, Truite arc-en-ciel et Saumon de fontaine) : leur pêche est interdite à partir du lundi 21 septembre.

Pêche de la carpe, pêche au coup, pêche des carnassiers … Cet automne, continuez à prendre du plaisir au bord de l’eau !

Lire la suite

Votre carte de pêche à – 50 %

La Fédération Nationale de la Pêche en France propose pour la 3ème année consécutive une offre promotionnelle d’automne de -50% pour les pêcheurs souhaitant acquérir une carte de pêche en cette fin de saison. Cette offre est disponible dans votre département ! 

Cette promotion concerne uniquement la carte de pêche « Personne Majeure » et est valable depuis le 1er septembre jusqu’au 15 décembre 2020 sur le site www.cartedepeche.fr ou chez les dépositaires habituels ➡️ ICI 

La carte de pêche « Personne Majeure » est donc au tarif de 38,50 € au lieu de 77 € et permet de pêcher jusqu’au 31 décembre 2020 ! Pour rappel, la carte de pêche « Personne Majeure » est valable uniquement en Haute-Vienne excepté pour le Lac de St Pardoux, le Lac de Vassivière et le barrage de St Marc/Pont du Dognon (pour pouvoir pêcher sur ces trois sites, il suffit d’ajouter l’option Club Halieutique à 35 euros).

Cet automne, prenez du plaisir au bord de l’eau ! 

Lire la suite

L’étang Rénier ouvert tout l’été !

Bonne nouvelle pour les pêcheurs à la mouche : l’étang Rénier, situé sur la commune de Saint-Pardoux à 30 minutes de Limoges, ne fermera pas à partir du 28 juin comme initialement prévu.

Suite à une décision des élus de la Fédération de Pêche de la Haute-Vienne, le réservoir fédéral sera dorénavant ouvert toute l’année et continuera à ravir les moucheurs venus s’adonner à leur passion dans ce cadre exceptionnel.

Au vu des conditions climatiques estivales et de la température élevée de l’eau, les déversements de salmonidés ne reprendront qu’à l’automne. Cependant, de nombreux carnassiers (brochets, perches) sont présents naturellement sur le site : de quoi assurer de belles sensations pour les passionnés de pêche à la mouche !

Pour rappel, ce plan d’eau est exclusivement réservé à la pêche à la mouche. La réglementation est affichée sur place ou disponible le Guide de Pêche 2020 distribué à chaque adhérent. Les carnassiers capturés doivent immédiatement être remis à l’eau vivants et dans les meilleures conditions. Le prélèvement d’un salmonidé par jour et par pêcheur est autorisé. Le float-tube est autorisé.
Pour pêcher sur ce réservoir il faut être titulaire d’une carte de pêche en cours de validité (annuelle ou temporaire)

Pour pêcher : adhérez à notre réseau associatif haut-viennois, soutenez nos AAPPMA, achetez votre carte de pêche sur www.cartedepeche.fr

Lire la suite