criterium_jeunes_2017

Les lauréats du Critérium Jeunes Pêcheurs 2017

De mai à août, les 30 concours qualificatifs du Critérium Jeunes Pêcheurs 2017, répartis sur tout le département de la Haute-Vienne, ont accueilli 445 participants. Cette compétition divisée en 3 secteurs (Nord, Est et Ouest) est organisée tous les ans par la Fédération de pêche de la Haute-Vienne en collaboration avec les AAPPMA du département.

Classement 2017 (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

 

classement_criterium_jeunes_2017

 

Les lauréats du Critérium Jeunes Pêcheurs 2017 s’affrontent lors d’une finale amicale

Ces jeunes pêcheurs sont l’avenir de la pêche de compétition. C’est donc tout naturellement que le Comité Départemental de la Haute-Vienne des Pêches Sportives a proposé à la Fédération de les réunir le samedi 23 septembre lors d’une confrontation amicale aux étangs de Beygeas (commune de Razès).

Ce «trophée des jeunes pouces» organisé par le CD87 sera l’occasion de promouvoir la pêche de compétition et les clubs de pêches sportives auprès des jeunes générations. La Fédération profitera de cette journée sportive et festive pour récompenser les 18 lauréats du Critérium Jeunes Pêcheurs de la Haute-Vienne en leur remettant de nombreux lots (la carte de pêche 2018 pour les premiers, des chèques-cadeaux chez des détaillants d’articles de pêche et des abonnements à une revue halieutique pour tous).

Le public est donc convié le samedi 23 septembre aux étangs de Beygeas (Razès), pour venir encourager tous ces jeunes mordus qui sont l’avenir de la pêche.

Lire la suite

fermeture_premiere_categorie

Dimanche 17 septembre : fermeture de la pêche en 1ère catégorie

Encore quelques jours pour taquiner la truite en rivière, avant la trêve hivernale qui lui permettra de se reproduire en toute quiétude.

La pêche en 1ère catégorie piscicole fermera dimanche 17 septembre pour toutes les espèces (même les écrevisses).

Les plans d’eau de 1ère catégorie gérés par la Fédération bénéficient de 3 semaines supplémentaires d’ouverture. Fermeture le dimanche 8 octobre pour Ambazac, Bussière-Galant, Châteauneuf la Forêt, Folles-Laurière (Le Pont à l’Age), Ladignac le Long, La Jonchère, La Pouge, Lussac les Eglises, Saint-Germain les Belles, Saint-Paul, Saint-Yrieix la Perche.

La pêche en 2ème catégorie (rivières, lacs et barrages) reste, quant à elle, ouverte jusqu’à la fin de l’année pour toutes les espèces autorisées sauf pour les salmonidés (truite fario, truite arc-en-ciel et saumon de fontaine) qui ferment ce dimanche 17 septembre.

Notre animateur fédéral, Julien Barret, vous en dit plus sur la fermeture de la première catégorie piscicole au micro de Jean-Claude Boulesteix sur France Bleu Limousin (Chronique pêche diffusée tous les week-end) :

logo_audio

 

Lire la suite

Orage vu de Petit-Croix.

Attention aux risques d’électrocution liés à la pêche

Qu’il s’agisse d’orages ou simplement de contact avec les lignes électriques, les risques sont bien présents.


Lors d’épisodes orageux, renoncez à taquiner le poisson et suivez ces quelques conseils :

  • Si vous vous trouvez dans un espace ouvert (champ, pré..) ne portez aucun objet au-dessus de votre tête (tel que votre canne) et tenez-vous à l’écart des objets conducteurs d’électricité, posez au sol votre canne à pêche, votre épuisette etc. Ne vous abritez en aucun cas sous un parapluie ou un arbre.
  • En forêt, il est plus compliqué de ne pas se tenir sous un arbre : abritez-vous alors sous une végétation dense et écartez-vous le plus possible des troncs et des branches basses.
  • Une hutte de pierre constitue un bon abri en pleine nature, de même qu’un véhicule clos (non décapotable et sans toit en plastique) qui constituera une excellente cage de Faraday (pensez à rabattre l’antenne radio) !
  • Sur une surface aquatique, un bateau constituera un point d’impact privilégié pour la foudre : la meilleure précaution est alors de rejoindre la rive rapidement. Éloignez-vous de l’eau, évitez de partir en bateau, float-tube, faire du wading, si un orage est imminent. La foudre peut frapper l’eau et parcourir une distance importante à partir de son point de contact (l’eau est un excellent conducteur).
  • Si vous vous trouvez en groupe, écartez-vous les uns des autres d’au moins 3 mètres (pour éviter le risque d’éclair latéral entre 2 personnes) et pensez à vous écarter de toute structure métallique : pylônes, poteaux, clôtures, abris etc.
  • Ne vous tenez jamais debout les jambes écartées et ne marchez en aucun cas à grandes enjambées. La meilleure position est de vous cantonner au sol sur une pièce en matière isolante (sac à dos, ciré en plastique, tapis de réception, duvet etc.) en position recroquevillée, jambes repliées contre vous.

De plus, même s’il n’y a pas d’épisodes orageux, faîtes preuve de prudence à l’abord des lignes électriques. Votre canne est grande et risque d’entrer en contact avec une ligne électrique, pensez toujours à la tenir en position horizontale. Même sans contact, il est possible que le champ d’attraction provoque « un arc électrique » lorsque l’extrémité de la canne avoisine une ligne électrique à haute tension : évitez donc de pêcher dans des secteurs jonchés de lignes.


Enfin, si vous êtes témoin d’un accident électrique, ne touchez jamais la victime avant de vous être assuré visuellement qu’il n’existe plus aucun contact avec la source électrique et n’agissez pas avant d’avoir contacté les secours. Les numéros d’appel d’urgence permettent de joindre gratuitement les services de secours 24h/24 : le SAMU (15) ou les Sapeurs-Pompiers (18).

Dans tous les cas, pour faciliter et accélérer le traitement de votre appel, pensez à préciser 3 points :

  • Qui vous êtes : victime, témoin… Et donnez un numéro de téléphone sur lequel vous restez joignable.
  • Où vous vous trouvez : donnez l’adresse précise de l’endroit où les services doivent intervenir.
  • Pourquoi vous appelez : précisez l’objet précis de votre appel et donnez un maximum d’informations sur la situation.

N’oubliez pas de vous exprimer clairement, le temps que vous passez au téléphone n’est pas du « temps perdu » et ne retarde en rien l’intervention : cela permettra la réponse la plus adéquate à l’urgence pour laquelle vous appelez. Écoutez attentivement les conseils donnés sur la conduite à tenir en attendant l’arrivée des secours et ne raccrochez que si votre interlocuteur vous y invite.


Les conseils de prudence d'Enedis et RTE

Fiche de prévention : cannes à pêche conductrices d'électricité

 

 

Lire la suite

SAINT-PARDOUX - passerelle - 23 septembre 2005

Vidange du Lac de Saint-Pardoux

saint_pardoux_2006 (1)
La Couze retrouvant son cours naturel lors de la dernière vidange du lac en 2006

La vidange du Lac de Saint-Pardoux se déroulera cette année (la dernière date de 2006), entre la fin août et la première semaine d’octobre. La pêche sera définitivement fermée à partir du lundi 4 septembre 2017 pour une réouverture prévue au printemps 2018 (la date exacte sera déterminée ultérieurement). A partir du 24 septembre 2017, un pêcheur professionnel installera des nasses pour récupérer un maximum de poissons-chats. Le but étant de faciliter la récupération des autres poissons sur les grilles en limitant la présence de ces nuisibles.


Les opérations de récupération du poisson ont été confiées à deux pisciculteurs par le Conseil départemental de la Haute-Vienne (propriétaire du Lac de Saint-Pardoux) suite à un appel d’offres. Elles auront lieu les 3, 4 et 5 octobre 2017. La Fédération apportera son soutien par le biais des bénévoles des AAPPMA. Les étudiants du BTS Aquaculture du lycée d’Ahun seront également présents.


Seules les espèces susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques (poissons-chats, perches soleils et écrevisses) seront mises à l’équarrissage.

Le Conseil départemental ne souhaitant pas la présence de carpes dans le lac, ces dernières seront réparties sur les plans d’eau gérés par la Fédération ainsi que sur quelques cours d’eau (les lieux seront déterminés en fonction des quantités pêchées).

Tous les autres poissons seront préservés dans différents endroits du lac en attendant d’y être réintroduits. Les poissons ayant été blessés ou abîmés lors de la pêche et n’étant pas en état d’être réintroduits dans le lac seront éliminés ou vendus sur le site.


Le Conseil départemental ayant un certain nombre de travaux à effectuer sur le barrage, l’assec total se prolongera jusqu’à début décembre 2017. Le remplissage du lac devrait donc débuter à partir de décembre en fonction des conditions climatiques. Un empoissonnement complémentaire conséquent sera effectué par la Fédération de Pêche avec le soutien financier du Conseil départemental.


Et après ?

Afin d’améliorer la pratique de la pêche sur le lac, le Conseil départemental et la Fédération de Pêche entreprendront des travaux d’aménagement à vocation halieutique et piscicole étalés sur plusieurs années : création de frayères, de récifs artificiels, de mises à l’eau, panneautage du site et modification du plan de navigation. Les empoissonnements seront plus importants durant les premières années.


DCF 1.0 DCF 1.0
Récupération du poisson lors de la vidange de 2006 Tri du poisson lors de la vidange de 2006

 

Lire la suite

convention_aralpc_region (1)

La Nouvelle-Aquitaine s’engage au côté des pêcheurs

convention_aralpc_region (2)Le 18 juillet à Argentat-sur-Dordogne (Corrèze), le Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, a signé la convention pluriannuelle (d’une durée de 4 ans) pour la pêche et la protection du milieu aquatique en présence des représentants de l’Association Régionale de Pêche Nouvelle-Aquitaine (regroupant les fédérations départementales des anciennes régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes).  La Fédération de pêche de la Haute-Vienne était représentée par le Président Paul Duchez et le 1er Vice-président Daniel Eudenbach.


Cette convention s’articule autour de 4 axes : la restauration des cours d’eau, le développement du loisir et tourisme pêche, la gouvernance écologique et l’éducation à l’environnement. Des actions de terrain, en faveur de la biodiversité, de l’environnement et du développement touristique des territoires de Nouvelle-Aquitaine seront donc mises en place grâce à l’aide financière de la Région. Celle-ci s’engage à verser chaque année et à chaque fédération (sous réserve de projets établis) : 30 000 euros pour la restauration des milieux aquatiques, 30 000 euros pour le développement du loisir/tourisme pêche et 7000 euros pour l’éducation à l’environnement.

Alain Rousset a profité de sa venue en Corrèze pour taquiner la truite sur la Dordogne.


populaire_du_centre_19072017
Article paru dans Le Populaire du Centre – 19 juillet 2017

Lire la suite

peche_ecrevisses

C’est l’été, partez pêcher !

peche_ecrevisses_2

Vous cherchez une activité de pleine nature à pratiquer pendant vos vacances en Haute-Vienne ?

Optez pour une journée au bord de l’eau ! La pêche est un loisir agréable et accessible à tous, à pratiquer seul, entre amis ou en famille. Les plans d’eau et rivières du département vous attendent.

A la journée ou à la semaine, pour les enfants … les différentes cartes de pêche s’adaptent à vos envies. Muni de votre carte, tous les modes de pêche vous seront autorisés aussi bien en rivière qu’en plan d’eau (en respectant bien sûr la réglementation). Plus d’hésitations donc pour aller taquiner le gardon ou partir à la pêche aux écrevisses !

Quelle carte de pêche ? 

 

Lire la suite

ecole_chateauponsac_26062017

Les élèves à la découverte du milieu aquatique

 

ecole_chateauponsac_26062017 (4)

Le 26 juin, l’AAPPMA Semme et Gartempe organisait une journée découverte du milieu aquatique avec les élèves de CM2 de l’école primaire de Châteauponsac.


La matinée a commencé en salle de classe avec Julien Barret, l’animateur fédéral. Au programme, des explications sur le fonctionnement des fédérations et AAPPMA, découverte du réseau hydrographique de la Haute-Vienne et classification des cours d’eau.

Les élèves ont pu également découvrir les différentes espèces de poissons.


ecole_chateauponsac_26062017 (1)


L’après-midi les 16 élèves avaient rendez-vous sur le plan d’eau du Parc de loisirs de Ventenat.

Cette année le beau temps était de la partie. Avec Julien et le concours des bénévoles de l’AAPPMA, les élèves ont appris à monter leurs cannes, vérifier la profondeur de l’eau, apprendre à décrocher correctement les poissons.

La prise de poissons a été plus importante cette année et les élèves se sont livrés à un petit concours bien amical.

Chaque élève s’est vu remettre une carte de pêche valable jusqu’à la fin de l’année.

Les élèves semblaient très heureux et ont eu droit à une collation bien méritée.

Merci aux bénévoles pour leur aide et rendez-vous l’année prochaine.


ecole_chateauponsac_26062017 (2) ecole_chateauponsac_26062017 (3)

ecole_chateauponsac_26062017 (5)

 

Lire la suite

rupture_ecoulement

Sécheresse : premières mesures de restrictions en Haute-Vienne

photo_illustration_secheresse
Photo d’illustration – rupture d’écoulement

Extrait de l’arrêté préfectoral du 26 juin 2017


Suite au fort déficit pluviométrique constaté dans le département depuis le début de l’année, plusieurs cours d’eau du département ont atteint leurs seuils d’alerte ou de crise.
Considérant l’absence de précipitations significatives prévues dans les prochains jours, les mesures suivantes de restrictions des usages de l’eau sont prises sur l’ensemble des communes du département :


– interdiction d’arrosage des terrains de sport, pelouses, espaces verts et jardins potagers et d’agrément, de 8 h à 20 h,
– interdiction de lavage des véhicules, hors stations de lavage spécialisées, sauf obligations professionnelles,
– interdiction de remplissage des piscines existantes, hors construction en cours à la date de signature de l’arrêté portant prescription des mesures de restrictions d’usage de l’eau, sauf renouvellement d’eau partiel pour des impératifs sanitaires (piscines ouvertes au public),
– interdiction du lavage des trottoirs et voies publiques, hors impératifs sanitaires,
– interdiction de tout prélèvement dans les cours d’eau et les eaux souterraines, de 9 h à 19 h, hors usages prioritaires type alimentation en eau potable, abreuvement du bétail, maraîchage, horticulture, défense incendie et industriels régis par une décision administrative,
– interdiction des vannages et éclusages des seuils,
– interdiction de remplissage et de vidange des plans d’eau hors retenues hydroélectriques.


D’autre part, il est rappelé l’obligation stricte du respect du débit réservé à l’aval des plans d’eau ou du débit entrant si celui-ci est inférieur.

Les différents services exerçant les missions de police de l’eau et avec les forces de l’ordre classiques exerceront une veille attentive et des contrôles spécifiques afin de faire assurer le respect des mesures de restriction. Ces contrôles seront plutôt ciblés sur les périmètres et territoires dans lesquels la situation se révèle la plus critique.


Ces mesures pourront être révisées en fonction de l’évolution de la situation, notamment pour la pratique de la pêche. Aucune fermeture n’est encore prévue à ce jour. 

Lire la suite

Bannière FB

Le 1er juillet : ouverture de la pêche du black-bass !

Notre animateur fédéral, Julien Barret, vous en dit plus sur le black-bass au micro de France Bleu Limousin (Chronique pêche diffusée tous les week-end) :

logo_audio


Petit rappel réglementaire : la taille minimale de capture du black-bass est fixée à 30 cm et un quota journalier de 3 carnassiers (black-bass, sandres, brochets) dont 2 brochets maximum s’applique pour chaque pêcheur en seconde catégorie. Néanmoins, le black-bass est en graciation sur la quasi totalité du département de la Haute-Vienne.

Sur le lac de Saint-Hélène à Bujaleuf, sur le barrage de Fleix à et sur le plan d’eau de Peyrat-le-Château, la remise à l’eau du black-bass est obligatoire. Sur le plan d’eau de Sagnat à Bessines-sur-Gartempe, le quota journalier s’applique.

Peu importe le type de pêche, la carte est obligatoire ! Que ce soit pour l’année: adulte (95 euros ou 73 euros), femme (32 euros), 12-18 ans (20 euros), moins de 12 ans (6 euros) ou temporaire : journée (10 euros), hebdomadaire (32 euros) ; toutes les cartes sont en vente chez les dépositaires habituels ou accessible de chez soi 7j/7, 24h/24 sur www.cartedepeche.fr !

Lire la suite