Assemblée générale fédérale

Le rendez-vous annuel de la pêche associative

📖 Cliquez pour lire le rapport écrit : Le rapport d’activités 2018  📖

🎬 Cliquez pour visionner la vidéo : Le rapport d’activités 2018 🎬

———-

C’est au Pôle de Lanaud (Boisseuil) que la Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de la Haute-Vienne a tenu son assemblée générale (samedi 30 mars 2019), en présence de Mme Perol-Dumont et M. Gabouty, sénateurs de la Haute-Vienne, de Mme Beaudouin-Hubiere, députée de la Haute-Vienne, de M. Lombertie, Maire de Limoges.

Le Conseil départemental était représenté par M. Raymondaud et le Conseil régional par le Pr. Vincent.

Le Bureau fédéral (de gauche à droite) : Jean-Christophe BOIREAU (secrétaire), Daniel EUDENBACH (1er Vice-Président), Paul DUCHEZ (Président), Pierre MARC (2ème Vice-Président), Marc DRUTEL (trésorier).

Après l’ouverture de séance par le président Paul Duchez et l’hommage rendu aux membres disparus en 2018 auxquels fut associée la mémoire de Gérard Vandenbroucke, Marc Drutel, trésorier fédéral, faisait un compte-rendu détaillé du bilan 2018.

Avec un léger excédent de 11 000 euros et après le rapport des vérificateurs aux écritures, les comptes étaient approuvés à l’unanimité.

Dans son rapport moral, le président rappelait les trois axes guidant les actions fédérales.

  • La protection des milieux aquatiques, tant dans les travaux effectués que dans la dimension juridique.
  • Le développement de la pêche de loisir, en particulier dans sa dimension touristique comme composante du développement des territoires ruraux.
  • L’éducation à l’environnement et au développement durable avec les différents stages organisés pour les jeunes et les nombreuses interventions scolaires.

L’ensemble des réalisations 2018 a été illustré à travers quelques exemples présentés dans un film de 25 minutes, très apprécié par l’ensemble des participants et montrant tout le dynamisme de la Fédération de la Haute-Vienne, forte de ses 16 000 adhérents.

Plusieurs dossiers en instance ont été évoqués et les échanges avec les élus ont été particulièrement fructueux. La sécheresse et ses conséquences, l’impact de la micro hydroélectricité sur les têtes de bassin, la nécessité d’une évolution réglementaire avec le reclassement du plan d’eau de la Pouge, furent parmi les sujets les plus animés.

Les représentants du Conseil départemental et du Conseil régional se sont félicités des conventions passées avec la Fédération, permettant un soutien financier important dans la mise en valeur de sites remarquables comme le Lac de Saint-Pardoux ou le Lac de Vassivière.

Le Maire de Limoges a, quant à lui, évoqué le devenir du plan d’eau d’Uzurat avec une ouverture de la pêche à l’automne, et la vocation du site à devenir un outil pédagogique au sein d’un pôle nature particulièrement étoffé.

Tous les élus présents ont félicité les représentants des 54 Associations Agréées de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique pour leurs actions au service de l’intérêt général, et leur implication dans l’animation des territoires ruraux.

Le président Duchez terminait son rapport en mettant l’accent sur les valeurs qui guident l’engagement des pêcheurs ; la passion, mais également le sens du partage, de la mutualisation et de la réciprocité totale sur le terrain, valeurs historiques et particulièrement fédératrices.

Il revenait au Directeur de la Direction Départementale des Territoires, M. Borrel, de conclure en se félicitant de l’implication des pêcheurs dans la gouvernance des milieux aquatiques par leur présence et la pertinence de leurs propositions.

Une assemblée générale riche par la qualité des différentes interventions qui fera date dans la vie fédérale, et qui justifie pleinement les conclusions du président : « soyons fiers d’être pêcheurs ».