slider site

L’ouverture de la pêche du sandre c’est le 9 juin !

Après avoir fait l’ouverture du brochet le 1er mai, les passionnés de pêche des carnassiers ressortiront leurs cannes, leurres et vifs dès le samedi 9 juin pour taquiner le sandre ! Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de secteurs à carnassiers réputés, tous seront prêts à prospecter les rivières et les plans d’eau du département. La Gartempe ou la Vienne, le lac de Saint-Pardoux ou de Vassivière, les barrages de la Maulde ou du Taurion, le choix est vaste pour les mordus. La Haute-Vienne offre un patrimoine halieutique où il est possible de pratiquer toutes les techniques en se faisant plaisir.

Que ce soit du bord, en bateau ou en float-tube, en pleine nature ou en ville (comme le street-fishing sur la Vienne dans la traversée de Limoges ou à Saint-Junien), chacun trouvera son bonheur pour marquer comme il se doit ses retrouvailles avec le sandre. L’occasion de faire une sortie pêche en famille ou entre amis, de se retrouver au bord de l’eau !

Rappelons que la taille minimale de capture du sandre est fixée à 50 cm et que seules trois prises par jour et par pêcheur sont autorisées !

Encore un peu de patience pour les amateurs de black bass, il faudra attendre le samedi 7 juillet pour pouvoir taquiner ce carnassier en 2ème catégorie. Remise à l’eau obligatoire (no kill) sur le barrage de Fleix, le Lac de Sainte-Hélène à Bujaleuf et le plan d’eau de Peyrat-le-Château.

Attention ! Un quota journalier de 3 carnassiers (black-bass, sandres, brochets) dont 2 brochets maximum s’applique pour chaque pêcheur en seconde catégorie.