Pacifastacus leniusculus

Nouveautés réglementaires pour la pêche des écrevisses

Procambarus clarkii (N. MEYNARD, FDAAPPMA54) (2)
Procambarus clarkii (N. MEYNARD, FDAAPPMA54)

Attention ! Nouvel arrêté du Code de l’Environnement datant du 14 février 2018 relatif à la prévention de l’introduction et de la propagation des espèces animales exotiques envahissantes.

Les nouvelles dispositions réglementaires ont une incidence sur la pêche des écrevisses. Il est désormais formellement interdit de TRANSPORTER VIVANTES les écrevisses « susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques », présentes en Haute-Vienne et listées ci-dessous :

✔️Écrevisse américaine Orconectes limosus

✔️Écrevisse de Californie, ou Écrevisse Signal Pacifastacus leniusculus

✔️Écrevisse de Louisiane Procambarus clarkii

Si vous souhaitez consommer ces écrevisses, prenez soin de ne pas les transporter vivantes. Pour ce faire, vous pouvez les « châtrer » * ou leur perforer la partie supérieure de la tête avec un poinçon ou une petite lame.

*retirez l’intestin en tirant sur la partie centrale de la « queue ».

Pour rappel : jusqu’à ce nouvel arrêté, les écrevisses américaines Orconectes limosus et les écrevisses de Californie (ou écrevisses Signal) Pacifastacus leniusculus pouvaient être transportées vivantes mais en aucun cas remises à l’eau.

Plus d’infos sur l’arrêté : ICI

Pacifastacus leniusculus (N. MEYNARD, FDAAPPMA54) (1)
Pacifastacus leniusculus (N. MEYNARD, FDAAPPMA54)
Orconectes limosus (N. MEYNARD, FDAAPPMA54) (3)
Orconectes limosus (N. MEYNARD, FDAAPPMA54)