sauvetage_sagnat_16112017

Sauvetage au plan d’eau de Sagnat

sauvetage_sagnat_16112017_1Dans la nuit du 15 au 16 novembre 2017, un incident a provoqué la vidange totale, prévue le 22, du plan d’eau de Sagnat à Bessines-sur-Gartempe.

L’ ouverture totale de la vanne apparaît vraisemblablement comme un acte de malveillance délibéré.

La perte en poisson peut être estimée à 150 kg de brochets, 150 kg de sandres, 1.5 tonne de gardons, toute la population de black-bass, ainsi qu’un nombre très important de carpes, dont la plupart des spécimens supérieurs à 15 kg.

Une tonne cinq de carpes, plus petites, ont pu être « récupérées » par les agents de la Fédération, les membres de l’AAPPMA locale, les pêcheurs bénévoles aidés des services techniques de la Mairie.

Ces carpes sont actuellement en stabulation pour des raisons sanitaires, nombre d’entre elles étant blessées. Si l’estimation du préjudice total est difficile à effectuer, les carpes trophées se négociant à l’unité, il se situe aux alentours de 80 000 euros.

Le ruisseau en aval de l’étang qui avait fait l’objet de travaux importants en 2016, est entièrement détruit jusqu’à sa confluence avec la Gartempe.

La gendarmerie s’est rendue sur place, et la fédération déposera une plainte contre X lundi matin. On notait également la présence d’un représentant de l’Agence Française pour la Biodiversité.

Il est évident que la sécurisation des organes de vidange doit faire l’objet d’une réflexion par le propriétaire.

sauvetage_sagnat_16112017_2