Orage vu de Petit-Croix.

Attention aux risques d’électrocution liés à la pêche

Qu’il s’agisse d’orages ou simplement de contact avec les lignes électriques, les risques sont bien présents.


Lors d’épisodes orageux, renoncez à taquiner le poisson et suivez ces quelques conseils :

  • Si vous vous trouvez dans un espace ouvert (champ, pré..) ne portez aucun objet au-dessus de votre tête (tel que votre canne) et tenez-vous à l’écart des objets conducteurs d’électricité, posez au sol votre canne à pêche, votre épuisette etc. Ne vous abritez en aucun cas sous un parapluie ou un arbre.
  • En forêt, il est plus compliqué de ne pas se tenir sous un arbre : abritez-vous alors sous une végétation dense et écartez-vous le plus possible des troncs et des branches basses.
  • Une hutte de pierre constitue un bon abri en pleine nature, de même qu’un véhicule clos (non décapotable et sans toit en plastique) qui constituera une excellente cage de Faraday (pensez à rabattre l’antenne radio) !
  • Sur une surface aquatique, un bateau constituera un point d’impact privilégié pour la foudre : la meilleure précaution est alors de rejoindre la rive rapidement. Éloignez-vous de l’eau, évitez de partir en bateau, float-tube, faire du wading, si un orage est imminent. La foudre peut frapper l’eau et parcourir une distance importante à partir de son point de contact (l’eau est un excellent conducteur).
  • Si vous vous trouvez en groupe, écartez-vous les uns des autres d’au moins 3 mètres (pour éviter le risque d’éclair latéral entre 2 personnes) et pensez à vous écarter de toute structure métallique : pylônes, poteaux, clôtures, abris etc.
  • Ne vous tenez jamais debout les jambes écartées et ne marchez en aucun cas à grandes enjambées. La meilleure position est de vous cantonner au sol sur une pièce en matière isolante (sac à dos, ciré en plastique, tapis de réception, duvet etc.) en position recroquevillée, jambes repliées contre vous.

De plus, même s’il n’y a pas d’épisodes orageux, faîtes preuve de prudence à l’abord des lignes électriques. Votre canne est grande et risque d’entrer en contact avec une ligne électrique, pensez toujours à la tenir en position horizontale. Même sans contact, il est possible que le champ d’attraction provoque « un arc électrique » lorsque l’extrémité de la canne avoisine une ligne électrique à haute tension : évitez donc de pêcher dans des secteurs jonchés de lignes.


Enfin, si vous êtes témoin d’un accident électrique, ne touchez jamais la victime avant de vous être assuré visuellement qu’il n’existe plus aucun contact avec la source électrique et n’agissez pas avant d’avoir contacté les secours. Les numéros d’appel d’urgence permettent de joindre gratuitement les services de secours 24h/24 : le SAMU (15) ou les Sapeurs-Pompiers (18).

Dans tous les cas, pour faciliter et accélérer le traitement de votre appel, pensez à préciser 3 points :

  • Qui vous êtes : victime, témoin… Et donnez un numéro de téléphone sur lequel vous restez joignable.
  • Où vous vous trouvez : donnez l’adresse précise de l’endroit où les services doivent intervenir.
  • Pourquoi vous appelez : précisez l’objet précis de votre appel et donnez un maximum d’informations sur la situation.

N’oubliez pas de vous exprimer clairement, le temps que vous passez au téléphone n’est pas du « temps perdu » et ne retarde en rien l’intervention : cela permettra la réponse la plus adéquate à l’urgence pour laquelle vous appelez. Écoutez attentivement les conseils donnés sur la conduite à tenir en attendant l’arrivée des secours et ne raccrochez que si votre interlocuteur vous y invite.


Les conseils de prudence d'Enedis et RTE

Fiche de prévention : cannes à pêche conductrices d'électricité