Assemblée générale de la Fédération

Un peu plus de 180 représentants des AAPPMA de la Haute-Vienne se trouvaient dans l'assemblée - Droit photo Fédération de Pêche 87Assemblée Générale de la Fédération de la Haute-Vienne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique

Une fédération dynamique

L’Assemblée Générale de la Fédération de la Haute-Vienne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique s’est tenue ce 18 mars sur le site du Pôle de Lanaud à Boisseuil et a réuni plus de 180 participants.

Le Secrétaire Jean-Christophe Boireau, le Trésorier Richard Simonneau, les vice-présidents Daniel Eudenbach et Pierre Marc ont présenté les différents rapports devant les représentants des 54 AAPPMA (Associations Agréées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique) qui composent la Fédération. Ces rapports reflètent le bon état de santé de la Fédération qui, avec ses 17 000 adhérents et ses 7 salariés, représente une des plus importantes structures du monde associatif au niveau départemental.

Les actions sur le milieu aquatique, les missions d’éducation à l’environnement auprès des jeunes, la mise en place du schéma de développement du loisir pêche (SDLP), sont autant de réalisations et de projets qui ont constitué la trame de l’intervention du Président Paul Duchez lors de son rapport moral.
De nombreuses personnalités avaient répondu à l’invitation de la Fédération, en particulier Madame Catherine Beaubatie, Députée de la 3ème circonscription de la Haute-Vienne, qui a souligné le rôle majeur tenu par les pêcheurs dans leur mission d’éducation à l’environnement. Elle a également largement commenté le travail des parlementaires ayant abouti à la mise en place de l’Agence Française pour la  biodiversité, et la place importante de la pêche associative dans cette nouvelle structure.

 

Intervention d'Annick Morizio - Droit photo Fédération de Pêche 87Madame Annick Morizio, 1ère vice-présidente du Conseil Départemental de la Haute-Vienne représentait le Président Jean-Claude. Leblois. Elle a largement évoqué le devenir du lac de Saint-Pardoux, propriété du Conseil Départemental, qui sera vidangé en 2017. Annonce a été faite que la future convention entre la Fédération et le Conseil Départemental était en cours de rédaction et que les pêcheurs pouvaient compter sur le soutien des élus dans leur mission de développement.

Monsieur Guillaume Guérin, premier adjoint du maire de Limoges, a donné des nouvelles du plan d’eau d’Uzurat en précisant le calendrier des travaux et en souhaitant que les pêcheurs retrouvent rapidement leurs habitudes sur ce plan d’eau au cœur de la ville. Enfin, il revenait au représentant de l’état Monsieur Yves Clerc, directeur de la Direction Départementale des Territoires, de clôturer cette assemblée. Des informations sur la sécheresse, sur la mise aux normes des étangs, sur la cartographie des cours d’eau ont servi de trame à son intervention. En réponse au Président Paul Duchez, inquiet de certaines orientations, en particulier sur la micro-hydroélectricité, il a confirmé la place incontournable des pêcheurs dans leur rôle d’acteurs environnementaux et dans les instances en charge de la gestion de la ressource. Les échanges avec les invités (maires, présidents de syndicat de rivière, services de l’état, associations environnementales, pêches sportives, chasseurs …) se sont poursuivis au cours d’un repas convivial qui a permis de fructueux échanges.